Accueil > A la une > Actualités 2014 > « La formation professionnelle, un puissant levier de (...)

« La formation professionnelle, un puissant levier de transformation de notre société » (Louis-Charles Viossat, Centre Inffo)

Louis-Charles Viossat, président de Centre Inffo, a ouvert l’Université d’hiver de la formation professionnelle 2014, mercredi 29 janvier à Biarritz (Pyrénées Atlantiques).

« L’Université, dont la première édition a eu lieu en 1989, a une longue et belle histoire. Cet événement a su conserver l’esprit partenarial de ce rendez-vous majeur », a expliqué Louis-Charles Viossat.

« Croissance, emploi et compétences :quand la création créé la valeur ». Telle est la problématique du millésime 2014, [1] préparé par un comité scientifique regroupant 26 réseaux (voir la liste dans le programme en pièce jointe).

« Il y a deux ans à Arles, l’objectif de la précédente Université d’hiver était de sortir du cadre de la réflexion sur la formation professionnelle. Ce défi a été lancé à nous-mêmes, depuis le choix du lieu jusqu’au choix des thèmes. Notre comité scientifique a donc opté pour la thématique du lien entre la formation professionnelle et la création de valeur. Ce n’est pas une question, c’est une conviction sans laquelle les pratiques de formation manqueraient leur objectif. Que la formation professionnelle participe au processus de création de valeur ne fait aucun doute », a détaillé le président de Centre Inffo.

L’Université articulera ateliers et tables rondes autour de quatre questionnements : les hommes, la profession, l’entreprise, les territoires. «  La question de la création de valeur se pose en termes distincts. Ces catégories ne sont pas exhaustives. Une chose est sûre : la formation professionnelle est un puissant levier de transformation de notre société. C’est un idéal mais c’est aussi un secteur économique », a plaidé Louis-Charles Viossat.

Tout en insistant sur un point crucial à ses yeux. « La valeur de la formation finit par s’éroder au fil du temps, elle n’est jamais acquise. Elle doit toujours être complétée. Avec le compte personnel de formation, le salarié aura une plus grande marge d’initiative », a-t-il conclu.

David Garcia
Article paru dans Le Quotidien de la Formation du 30 janvier 2014.

[1Laquelle se déroule sur trois jours, du 29 au 31 janvier.

Mis en ligne le 31 janvier 2014