Accueil > A la une > Actualités 2014 > Ouverture du portail dédié au compte personnel de (...)

Ouverture du portail dédié au compte personnel de formation

Les personnes salariées et en recherche d’emploi pourront y inscrire leurs heures de droit individuel à la formation (Dif) non utilisées au 31 décembre 2014 et s’en servir dès le 5 janvier 2015 dans le cadre du compte personnel de formation (CPF). À partir de mars 2016, le CPF sera alimenté en heures au titre de l’activité salariée 2015 [1]. Il s’agit pour le moment d’une première version de présentation.

L’ouverture opérationnelle du site est prévue pour le 1er janvier 2015. Les bénéficiaires du CPF (salariés et demandeurs d’emploi, soit 21 millions de personnes sur les 45 millions de titulaires potentiels) auront accès à leur compte sécurisé en janvier. Ils pourront alors consulter la liste personnalisée des formations éligibles au CPF, retranscrire leurs heures Dif à partir de l’attestation relative à ce dispositif fournie par l’employeur avant le 31 janvier 2015 ou à partir de leur bulletin de salaire de décembre 2014. Ils pourront aussi enregistrer leur parcours professionnel dans le passeport d’orientation, de formation et de compétences disponible fin 2015.

Ce compte en ligne, qui va permettre à chacun de « devenir acteur de son parcours professionnel », tel qu’indiqué dans la rubrique « Fonctionnement  » du site, se compose de cinq espaces : un espace est consacré au CPF, un autre aux questions fréquentes (celles des titulaires, des employeurs, des professionnels de l’emploi et de la formation professionnelle), et trois espaces dédiés en fonction du statut (titulaire du compte, employeurs, et professionnels). Chaque titulaire du compte en ligne peut trouver diverses informations sur le site dès l’instant où il prendra l’initiative de l’utiliser ainsi que les heures acquises pour une formation qualifiante.

Découvrez le site internet du compte personnel de formation.

Philippe Grandin
Article paru dans Le Quotidien de la Formation du 24 novembre 2014.

[1à raison de vingt-quatre heures par an jusqu’au premier plafond de 120 heures puis douze heures par an jusqu’au plafond de 150 heures avant abondements

Mis en ligne le 24 novembre 2014

Portfolio