Brand Name

Un premier semestre 2018 placé sous le signe des réformes de la formation et de l’apprentissage

Pour les acteurs du champ de la formation professionnelle et de l’apprentissage, l’année 2018 démarre sur le même rythme soutenu que s’est achevée 2017. Au programme : les réflexions de la concertation apprentissage, connues fin janvier ou début février. Avec en parallèle la poursuite des négociations interprofessionnelles sur la formation, qui devrait aboutir le 16 février.

Comme nous l’indiquions dans la dernière édition du Quotidien de la formation précédant la traditionnelle coupure des fêtes de fin d’année, la négociation entre organisations patronales et syndicales relative à la formation professionnelle arrive à un tournant (lire notre article).

Six séances attendent les cinq confédérations syndicales et les trois confédérations patronales d’ici mi-février, échéance prévue de la négociation. Le document de travail communiqué par la partie employeurs le 20 décembre dernier repose notamment sur l’idée force que l’entreprise doit se trouver au cœur de la définition des besoins en compétences et des certifications professionnelles. Ce qui suppose, selon ce document toujours, que les salariés en poste dans les entreprises et les demandeurs d’emploi soient prioritairement formés en fonction de ces besoins.

Dans cette perspective, un compte personnel de formation rénové et la formation par alternance joueraient un rôle majeur au bénéfice des entreprises et des individus.

L’alternance encore, au cœur de la concertation apprentissage, dont les axes principaux ont été présentés par la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, le 10 novembre (lire notre article).

La ministre appelait alors à la mise en œuvre « d’un système réactif et transparent pour les jeunes et les familles et responsabilisant pour les entreprises. L’offre d’apprentissage doit être en phase avec les évolutions du marché du travail et des besoins des entreprises afin de préparer et d’anticiper les mutations économiques ».

Autant de problématiques qui viendront nourrir l’Université d’hiver de la formation professionnelle, qui se déroulera du 31 janvier au 2 février 2018 à Biarritz. « Compétences, transitions, pratiques : le défi de l’innovation », tel est le thème de la quinzième UHFP. À côté de laquelle aura lieu, et pour la première fois, une Université d’hiver de la formation professionnelle dédiée aux entreprises, les 1er et 2 février 2018.

Au printemps, le gouvernement présentera un projet de loi relatif à la formation professionnelle, à l’apprentissage et à l’assurance chômage. Lequel devrait être adopté par le Parlement puis promulgué par le chef de l’État à l’été.

David Garcia - Le Quotidien de la formation, 2 janvier 2018