Le présent décret définit les conditions dans lesquelles les jeunes sortant du système éducatif sans diplôme bénéficient d’un complément de formation qualifiante destiné à leur permettre d’acquérir soit un diplôme soit un titre ou certificat inscrit au répertoire national des certifications professionnelles. Ce droit est ouvert aux jeunes âgés de seize à vingt-cinq ans qui possèdent au plus le diplôme national du brevet ou le certificat de formation générale ; il peut être exercé sous statut scolaire, en contrat en alternance ou comme stagiaire de la formation continue. Le décret décrit également la procédure de mise en œuvre du droit à la durée complémentaire de formation qualifiante.
Le texte entre en vigueur le lendemain du jour de sa publication.

20. Article 2 – Ministres en charge de l’exécution du décret

La ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, le ministre du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social, le ministre de l’intérieur et le ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt, porte-parole du Gouvernement, sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l’exécution du […]

Par Sophie Gaillard de Champris - Le 09 décembre 2014.