Métiers en émergence : France compétences lance un appel à contributions

Par - Le 13 septembre 2019.

France compétences lance un  appel à contributions aux acteurs et témoins de la transformation des métiers (branches professionnelles, entreprises, organismes de formation, observatoires, cabinets d’études etc.). Il est ouvert jusqu’au 8 novembre prochain.

Le Comité scientifique a défini un cadre d’analyse qui vise à objectiver les informations fournies. Ce cadre permet également de mieux mesurer les impacts et l’ampleur des évolutions des métiers. Après son analyse, une liste des métiers sera proposée à la Commission en charge des certifications professionnelle, d’ici la fin de l’année. En 2020, sur la base de cette liste, les certificateurs pourront déposer leurs demandes d’enregistrement et bénéficier ainsi d’une procédure simplifiée.

Une annexe permet de guider l’élaboration du dossier.

Pour rappel, les conditions simplifiées d’enregistrement des certifications professionnelles portant sur des métiers et compétences identifiés par la commission de France compétences en charge de la certification professionnelle comme particulièrement en évolution ou en émergence ont été fixée par voie règlementaire.

La commission de la certification professionnelle de France compétences établit, selon une périodicité annuelle et sur proposition d’un comité scientifique une liste des métiers considérés comme particulièrement en évolution ou en émergence.

Les demandes d’enregistrement portant sur un projet de certification professionnelle relatif à un métier figurant sur cette liste  ne sont pas soumises aux critères d’examen suivants : adéquation des emplois occupés par rapport au métier visé par le projet de certification professionnelle s’appuyant sur l’analyse d’au moins deux promotions de titulaires du projet de certification professionnelle ; impact du projet de certification professionnelle en matière d’accès ou de retour à l’emploi, apprécié pour au moins deux promotions de titulaires et comparé à l’impact de certifications visant des métiers similaires ou proches.

L’enregistrement effectué au titre de la procédure du présent article est d’une durée maximale de trois ans.

Art. L6113-5 du Code du travail

Art. R6113-10 du Code du travail

Centre Inffo vous conseille également

Pack Bimédia