Article réservé à nos abonnés.

Dans les entreprises d'au moins cinquante salariés, l'employeur doit abonder le compte personnel de formation des salariés envers lesquels il n'a pas respecté ses obligations en matière d'entretien professionnel. 27-5-1 Obligations de l'employeur La loi Avenir professionnel du 5 septembre 2018 prévoit que dans les entreprises d’au moins cinquante salariés, lorsque, au cours des six années précédant l’entretien d’état des lieux, le salarié n’a pas bénéficié des entretiens bisannuels et d’au moins une formation autre que celles qui conditionnent l’exercice de son activité ou de sa fonction, son compte personnel de formation est abondé à hauteur de 3 000 euros.…

— La suite est réservée aux abonnés —

En savoir plus

Actions entrant dans le champ de la formation professionnelle (voir CHAPITRE 21)  
Certifications professionnelles (voir CHAPITRE 18)

Votre contact

Valérie Delabarre Tél : 01 55 93 91 51