Fiche 26-10 : Conditions d’accès au CPF de transition du salarié intérimaire

Fiche mise à jour le : 09/04/2020

Catégorie :

Article réservé à nos abonnés.

26-10-1 Ancienneté requise des salariés intérimaires Pour bénéficier d’un projet de transition professionnelle, le salarié titulaire d’un contrat de travail conclu avec une entreprise de travail temporaire doit justifier d’une ancienneté de 1 600 heures travaillées dans la branche, dont 600 heures dans l’entreprise, ou le groupe d’entreprises de travail temporaire, dans lequel est déposée la demande du congé spécifique. L’ancienneté s’apprécie à la date du départ en formation du salarié, en tenant compte de toutes les missions effectuées pendant une période de référence de dix-huit mois. Pour le salarié titulaire d’un contrat de travail à durée indéterminée, les périodes…

— La suite est réservée aux abonnés —

Votre contact

Valérie Delabarre Responsable du service Fiches pratiques / Expertise - Direction du droit de la formation Tél : 01 55 93 91 51