Fiche 26-10 : Intermittent du spectacle

Fiche mise à jour le : 09/09/2020

Catégorie :

Article réservé à nos abonnés.

26-10-1 Une ancienneté spécifique à chaque métier Pour bénéficier d’un projet de transition professionnelle, le salarié intermittent du spectacle qui relève des secteurs d’activité du spectacle vivant ou du spectacle enregistré doit justifier de 230 jours de travail ou cachets répartis sur les deux à cinq années. Selon la spécificité de chaque emploi d’intermittent, l’ancienneté est décomptée d’une façon particulière.Art. R6323-9-1 du Code du travailDécret n° 2019-1549 du 30.12.19 (JO du 31.12.19), art. 1

— La suite est réservée aux abonnés —

Votre contact

Valérie Delabarre Responsable du service Fiches pratiques / Expertise - Direction du droit de la formation Tél : 01 55 93 91 51