Article réservé à nos abonnés.

9-2-1 Alimentation régulière du compte Un accord collectif d’entreprise, de groupe ou, à défaut, un accord de branche peut prévoir des modalités d’alimentation du compte plus favorables que celles résultant du Code du travail, dès lors qu’elles sont assorties d’un financement spécifique à cet effet.L’entreprise effectue alors, chaque année, pour chaque salarié concerné, le calcul du montant venant abonder le compte personnel de formation (CPF) et verse ce montant à la Caisse des dépôts. Le compte du salarié est alimenté de l’abondement dès réception de cette somme. Art. L6323-11 du Code du travailOrd. n° 2019-861 du 21.8.19 (JO du 22.8.19),…

— La suite est réservée aux abonnés —

Abonnez-vous aux Fiches pratiques du droit de la formation

En savoir plus

Mise en oeuvre du compte personnel de formation par les salariés  (voir FICHE 23-1) à  (voir FICHE 23-7)
Organisation du CPA et du CPF (voir CHAPITRE 22)  

Votre contact

Valérie Delabarre Responsable du service Fiches pratiques / Expertise - Direction du droit de la formation Tél : 01 55 93 91 51