lardy.jpg

Ancien secrétaire confédéral Force ouvrière, Stéphane Lardy devient directeur adjoint du cabinet de Muriel Pénicaud en charge de la formation et de l’apprentissage

Rédigé par . Publié le 24 mai 2017. Mis à jour le 11 mars 2019.

Stéphane Lardy a été nommé directeur adjoint de cabinet, en charge de la formation, de l’apprentissage et de la pénibilité, au cabinet de la ministre du Travail, Muriel Pénicaud. Inspecteur général des affaires sociales depuis un an (voir notre article), Stéphane Lardy avait été secrétaire confédéral de Force ouvrière en charge de l’emploi et de la formation professionnelle, de 2007 à 2016.
Il travaillera avec le directeur de cabinet de la ministre, Antoine Foucher. Ce dernier a été directeur des relations sociales, de l’éducation et de la formation du Medef (lire notre article).

Muriel Pénicaud a donc choisi un cabinet paritaire, en quelque sorte, avec un directeur issu du monde patronal et un directeur adjoint d’extraction syndicale. De quoi rassurer les partenaires sociaux, alors que le président de la République reçoit à tour de rôle les chefs de file des organisations patronales et syndicales en amont de la réforme du code du travail, annoncée comme un des temps forts de son quinquennat.

Né en 1966, Stéphane Lardy est docteur en sociologie et titulaire d’une maîtrise en sciences politiques et droit social. En 2001, il devient permanent au sein de la Fédération générale des travailleurs de l’agroalimentaire, de l’alimentation, des tabacs et services annexes de Force ouvrière. Avant d’être élu secrétaire confédéral en 2007. Au cours de ce mandat, Stéphane Lardy sera notamment négociateur en chef des deux derniers accords nationaux interprofessionnels relatifs à la formation professionnelle, qui seront transposés dans les lois du 24 novembre 2009 et du 5 mars 2014.

Centre Inffo vous conseille également