apprenti_slider.jpg

Apprentissage : la concertation se poursuit avec deux nouvelles réunions de travail

Ce jeudi 30 novembre, deux des quatre groupes de travail mis en place dans le cadre de la réforme de l’apprentissage se réunissent dans les locaux de France Stratégie, à Paris. Il s’agit des groupes intervenant sur les thématiques «~Parcours de l’apprenti~» et «~Entreprises et apprentissage~». Le premier doit se pencher sur l’accès à l’apprentissage et sur les conditions de vie des apprentis. Il s’agira, pour les participants, de réfléchir aux dispositifs à renforcer ou à créer pour permettre aux jeunes de s’informer, voire de se préparer à des études en alternance.

Rédigé par . Publié le 30 novembre 2017. Mis à jour le 11 mars 2019.

Selon l’état des lieux présenté lors de la réunion plénière de concertation du 15 novembre, les systèmes de préapprentissage, tels que le dispositif d’initiation aux métiers de l’alternance (Dima), sont de moins en moins utilisés par les jeunes (moins de 6 000 l’ont fait en 2015, alors qu’ils étaient plus de 10 000 en 1995). Et seulement la moitié des jeunes poursuivent en apprentissage après avoir intégré le Dima.

Lors de cette séance, seront aussi abordés les parcours mixtes, l’accompagnement des jeunes, les moyens d’améliorer la réussite des apprentis, la période probatoire ou encore les dispositifs facilitant les conditions de travail et de vie des apprentis.

Le deuxième groupe, « Entreprises et apprentissage », qui devait initialement se consacrer au recrutement et à l’intégration des apprentis en entreprise, évoquera la problématiques des ruptures de contrat et des moyens de les éviter en améliorant la coordination entre les centres de formation d’apprentis (CFA) et les entreprises.

Référentiel de certification

Toujours selon le diagnostic présenté en début de concertation, 28 % des contrats noués en 2014-2015 ont été rompus avant leur terme, ce qui soulève des problèmes de réorientation des élèves. Les participants de cette réunion seront amenés à se pencher sur les moyens de maintenir la motivation et l’implication des apprentis, sur les questions de référentiel de certification et d’articulation avec les aléas de l’activité des entreprises – ou encore sur le rôle du maître de stage.

Ces deux groupes de travail « Parcours de l’apprenti » et « Entreprises et apprentissage » s’étaient déjà réunis pour une première séance de travail le jeudi 16 novembre. Celle-ci portait sur l’orientation des jeunes, pour le premier ; et sur la réglementation en matière d’apprentissage, pour le second. Le jeudi 23, ce sont les groupes « Gouvernance et financement » et « Offre de formation et de certifications » qui tenaient leur première réunion.

Clôture des travaux fin janvier

Les prochaines étapes de la concertation concerneront les groupes « Gouvernance et financement » et « Offre de formation et de certifications ». Ils se réuniront pour la deuxième fois le jeudi 7 décembre. Au programme : le coût de l’apprentissage et les usages de la taxe, d’un côté ; et les passerelles à mettre en place entre les différentes filières professionnelles de formation, de l’autre.

Quatre séances de travail sont prévues pour chaque groupe, les dernières étant programmées le 18 janvier. Selon le calendrier établi par France Stratégie, une réunion plénière destinée à faire un point d’étape aura lieu le 22 décembre, et la clôture des travaux est prévue le 25 janvier. Sylvie Brunet, qui préside la concertation, remettra son rapport au gouvernement au plus tard début février.

Centre Inffo vous conseille également