La géode de la Cité des métiers de la Villette

Des praticiens de l’orientation lancent un groupe de réflexion

Rédigé par . Publié le 22 janvier 2015. Mis à jour le 11 mars 2019.

“Faire valoir la parole de terrain qui n’apparaît jamais, pour la partager avec d’autres pairs et essayer de la faire entendre à ceux qui financent et prescrivent les prestations d’orientation.” Tel est l’argument principal qui a conduit Stéphane Montagnier, psychologue du travail spécialiste des questions d’orientation tout au long de la vie[Voir notre article [L’orientation est un sport de combat.]], et Pascaline Albaret, coordinatrice du pôle Organiser son parcours professionnel et de formation à la Cité des métiers de Paris-La Villette, à créer un groupe de travail, d’échange et de réflexion ouvert à tous les praticiens de l’orientation.

Pas assez écoutés

“On n’entend jamais les professionnels de l’orientation s’exprimer sur ce qu’ils font et sur les difficultés qu’ils rencontrent. Tout le discours provient des financeurs/décideurs qui prescrivent les façons de travailler, des éditeurs qui proposent leurs outils et des chercheurs qui organisent des séminaires sur le sens à donner à sa vie”, estime Stéphane Montagnier. Des contributions dont il veut bien reconnaître l’intérêt, mais dont il affirme qu’elles ne sauraient épuiser le sujet : “Ce qui manque, c’est la parole des praticiens de terrain, là où se joue vraiment l’orientation.” Et d’ajouter : “On ne nous entend pas et la qualité de notre travail n’est pas appréciée à sa juste valeur, mais avec des critères exclusivement administratifs et quantitatifs.”

Au-delà de l’objectif de lobbying, Stéphane Montagnier voit aussi dans l’initiative un “puissant moyen de professionnalisation et de formation” : “C’est aussi parce que notre travail implique d’échanger en permanence que nous avons voulu créer ce groupe, pour élaborer un savoir à partir de notre pratique et de ce que nous sommes”, insiste-t-il.

16 membres, issus de différents réseaux

Chargée d’études à Centre Inffo[ 1 ]Observatoire des pratiques de la formation. et intervenante à la Cité des métiers de Paris-La Villette, Alice Vielajus témoigne après une première réunion : “À quoi œuvrent les conseillers du champ de l’orientation au XXIème siècle ? Quelle est la réalité des demandes d’orientation des publics aujourd’hui ? Qu’attendent-ils du conseiller en orientation ? Comment évoluent les pratiques des conseillers en orientation ? Ce sont les questions que nous nous sommes posées.”

Jugeant l’initiative “particulièrement intéressante” du fait de la diversité des membres[ 2 ]Le groupe compte actuellement 16 membres issus de différents réseaux : Pôle emploi, Missions locales, Centres d’information et d’orientation, Centre Inffo, Cnam, Astrolabe Formation, Cité des métiers, …, elle précise que les travaux “pourront en outre nourrir les réflexions menées autour des pratiques d’orientation des conseillers en évolution professionnelle.” Et d’annoncer, en lien avec l’objectif de communication, l’intention “de capitaliser les réflexions du groupe et de les diffuser auprès de nos publics à travers les outils et supports de diffusion de Centre Inffo.”

Après une première réunion, trois sessions de travail de deux heures sont programmées d’ici à juin 2015 avec, “pourquoi pas, l’objectif de créer à terme un observatoire des pratiques d’orientation”, conclut Stéphane Montagnier.

Notes   [ + ]

1. Observatoire des pratiques de la formation.
2. Le groupe compte actuellement 16 membres issus de différents réseaux : Pôle emploi, Missions locales, Centres d’information et d’orientation, Centre Inffo, Cnam, Astrolabe Formation, Cité des métiers, …

Centre Inffo vous conseille également