credit_wavebreakmedia-6_import_site_actualite.jpg

La mutualisation du système d’information commun aux Fongecif progresse

Le Fonds paritaire de sécurisation des parcours (FPSPP) poursuit son action contribuant à l’harmonisation du système d’information commun au réseau des Fongecif qu’il anime. Il a rejoint officiellement le GIE (groupement d’intérêt économique) Multifongecif.

Rédigé par . Publié le 22 octobre 2015. Mis à jour le 11 mars 2019.

Ce dernier a été créé en 2013 par les Fongecif Alsace, Île-de-France et Bretagne pour construire un système d’information unique leur permettant à terme de partager les mêmes modalités de gestion et de mettre en commun une base destinée à optimiser leurs pratiques. Cela concrétise la décision du Fonds de mai dernier (voir notre article) et, ce faisant ce sont les 26 Fongecif qui sont maintenant représentés dans le GIE.

Les trois Fongecif avaient pris les devants et ont choisi, pour améliorer leur qualité de service, optimiser la gestion des demandes de prise en charge et suivre leurs publics tout au long de leurs parcours, un système modulaire qui comprendra :

  • un portail d’échange pour les salariés, les employeurs, les prestataires de formation pour gérer les messages, la prise de rendez-vous et des prestations en ligne
  • des outils de gestion de la relation
  • un back office pour gérer les dossiers
  • un outil de reporting permettant une meilleure traçabilité des actions menées par les Fongecif

Toujours en cours de construction, le système d’information SIM a nécessité le travail de 80 collaborateurs, la tenue de 16 ateliers thématiques où siégeaient des représentants “métiers” des 3 organismes, avec comme objectifs d’harmoniser, de repérer les bonnes pratiques mais aussi de trouver des solutions innovantes.

Cette phase de construction du Sim devrait être déployée au second semestre 2016, si tout va bien… “Nous sommes dans une adaptation permanente de ce projet, en termes de délai, de coût et de périmètre”, indique Laurent Nahon, directeur général du Fongecif Île-de-France au Quotidien de la formation, mercredi 21 octobre. “Car il est impacté par les réformes : le compte personnel de formation, le compte personnel d’activité, le conseil en évolution professionnelle, le décret qualité ou encore la réforme territoriale. Nous avons mis une carte d’impact en place et une carte de prospective, où nous avons, notamment, le CPA en veille.”

Avec l’arrivée du FPSPP, ce sont donc tous les Fongecif qui sont concernés par cette construction. Les trois initiateurs ne pensent plus en termes de 250 salariés, mais de 700, car ce sont 26 régions qui vont être impactées, dont certaines outre-mer. La deuxième phase, qui doit voir le système étendu à tout le réseau est prévue pour le deuxième semestre 2017. “Les salariés sont informés par lettre mensuelle de l’avancée du projet, et ils sont accès à la plateforme de développement. Nous analysons même nos process et voulons simplifier notre chaîne d’organisation, optimiser les contrôles, les suivis et le pilotage. C’est un vrai projet d’entreprise, bien plus large que la refonte d’un système d’information”, se félicite Laurent Nahon.

Centre Inffo vous conseille également