apprentissage-5.jpg

Le Medef se mobilise pour la promotion de l’apprentissage

Entouré d’apprentis et de représentants d’organisations professionnelles, Pierre Gattaz, président du Medef, a présenté, mercredi 25 avril, une opération à plusieurs facettes destinée à «~remettre à leur juste place les filières d’apprentissage~».

Rédigé par . Publié le 26 avril 2018. Mis à jour le 11 mars 2019.

Mercredi 25 avril, au siège du Medef, plusieurs représentants de fédérations professionnelles se sont essayés à la vente, à la pose de carrelage ou encore à la mécanique sous le regard d’apprentis. Ces ateliers étaient organisés à l’occasion du lancement de l’opération « L’apprentissage, mon plan A » orchestrée par le Medef en partenariat avec 17 organisations professionnelles.
« L’apprentissage permet de transmettre beaucoup plus qu’un métier. Cela permet de transmettre des valeurs d’entraide, de solidarité et d’accompagnement », estime Pierre Gattaz, le président du Medef. Or selon lui, « nous sommes en train de passer à côté d’une voie d’excellence ». Pour « remettre à leur juste place les filières d’apprentissage », l’organisation patronale va mener plusieurs opérations de front au cours des prochains mois.

Sensibilisation des jeunes

Le 25 avril est lancée une campagne de communication destinée à changer le regard des jeunes sur l’apprentissage. Baptisée « Les taffeurs », visible sur Internet, elle a pour objectif de recruter des jeunes pour participer à la création d’une chanson et d’une série sur l’apprentissage. Pendant un mois, les jeunes apprentis sont invités à poser leurs candidatures par vidéo. Cinq d’entre eux seront sélectionnés pour participer dans un premier temps à un clip avec le chanteur Lisandro Cuxi, lauréat de l’émission The Voice en 2017, et lui-même apprenti.

Le Medef met aussi en place une plate-forme baptisée « To my job ». Opérationnel en septembre, ce site Internet vise à mettre en relation entreprises, jeunes et centres de formation avec possibilité de générer un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation en ligne. Les candidats y trouveront également des informations sur les besoins en emploi par zone géographique ou des solutions pour se loger.

Baromètre de l’apprentissage

Le Medef s’est par ailleurs associé à l’institut de sondage Viavoice pour créer un « baromètre de l’apprentissage ». Cet outil a pour but de sonder les dirigeants d’entreprise sur différentes facettes de l’apprentissage (relation avec les CFA, recrutement et intégration des apprentis, etc.), de faire un bilan de leur expérience et d’identifier les besoins par secteur d’activité ou zone géographique. À travers ce baromètre, le Medef compte aussi mesurer l’impact de la réforme à venir sur les entreprises.

Centre Inffo vous conseille également