Le Céreq revient sur le parcours « complexe, long et à l’issue incertaine » du candidat à la VAE

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 23 décembre 2005.

Dans sa dernière lettre mensuelle, Bref, le Céreq revient sur le parcours que doivent subir les candidats à une validation des acquis de l'expérience (VAE). Des itinéraires « complexes, longs et à l'issue incertaine », selon les termes des auteurs. Première difficulté des candidats : « identifier la structure susceptible de les informer et de les conseiller ». Ceux qui passent par plusieurs lieux d'information se trouvent confrontés à de multiples réunions d'information collectives. « Bon nombre d'entre eux, en particulier les plus fragiles, qu'ils soient demandeurs d'emploi ou salariés ayant connu une trajectoire professionnelle marquée par la précarité, témoignent…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également