Louis-Charles Viossat, nouveau président du Centre Inffo

Par - Le 07 mars 2008.

Louis-Charles Viossat Louis-Charles Viossat a été élu président du Centre Inffo lors du conseil d’administration du 6 mars qui siégeait pour la première fois depuis
l’arrêté du 4 février 2008, qui a défini sa nouvelle composition (Voir aussi dans cette édition la liste des nouveaux membres du bureau).

Le nouveau président nourrit trois ambitions pour le Centre Inffo, qu’il a précisées au Quotidien de la formation, à l’issue de son élection.

Premier point : faire vivre et prospérer le Centre Inffo, et son conseil d’administration, comme lieu de dialogue et d’échanges entre les différentes parties prenantes de la formation : Etat, Régions, partenaires sociaux. A l’heure de la réforme de la formation, « le consensus qui fait la force du Centre Inffo peut servir de modèle de gouvernance précurseur« , estime-t-il.

Deuxième ambition de Louis-Charles Viossat : inscrire son action dans la continuité de la politique conduite par le conseil d’administration sous l’égide de son prédécesseur, Gabriel Mignot, auquel il a vivement rendu hommage. Cette politique qui s’inscrit dans le contrat d’objectifs conclu entre l’Etat et le Centre Inffo « est mise en œuvre avec compétence et détermination par le directeur du Centre Inffo, Patrick Kessel, et tous les salariés du Centre « , s’est félicité le nouveau président.

Troisième perspective : apporter un « regard nouveau, notamment en matière d’ouverture européenne et internationale« .

Et, conclut le nouveau président, « dans le cadre de la réforme prévue en 2008, il est certain que la diffusion d’une information de qualité telle que l’assure le Centre Inffo sera plus cruciale que jamais« .

[(Louis-Charles Viossat est inspecteur général des affaires sociales et ancien directeur général de l’Agence centrale des organismes de Sécurité sociale (Acoss). Membre de l’Igas depuis 1992, il a conduit de nombreuses missions d’audit, d’évaluation et de contrôle dans le domaine des politiques de l’emploi et de la formation professionnelle, ainsi que dans les autres champs des politiques sociales. Il a été conseiller auprès de Jacques Barrot au ministère du Travail et des Affaires sociales (chargé du budget, de la lutte contre le travail illégal et de l’organisation de la Sécurité sociale). Il a également dirigé le cabinet de Jean-François Mattei au ministère de la Santé, de la Famille et des Personnes handicapées et il a été directeur adjoint du cabinet du Premier ministre, Dominique de Villepin.

Louis-Charles Viossat a, par ailleurs, une large expérience internationale des politiques sociales. Ainsi, après des missions pour le BIT et pour la coopération française, il a travaillé au sein de la Banque mondiale à la fin des années 1990. Dans ce cadre, il a notamment rédigé la stratégie sur les affaires sociales (emploi, formation professionnelle, retraites) pour la région Asie de l’Est. Il travaille désormais au ministère des Affaires étrangères et européennes. Nommé ambassadeur chargé de la lutte contre le sida et les maladies transmissibles, il représente la France au conseil d’administration des principales organisations internationales du secteur. Louis-Charles Viossat est également administrateur de la Fondation de France.)]

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters