L’Arseg contribue à professionnaliser le métier de responsable de services généraux

Par - Le 30 mars 2009.

En constante évolution depuis ces quinze dernières années, le métier de responsable de services généraux s’est adapté aux nouveaux besoins des entreprises et aux enjeux auxquels elles sont confrontées. A ce titre, l’Arseg participe à la professionnalisation du métier en parrainant des formations spécifiques.

L’Association des directeurs et responsables de services généraux (Arseg) participe activement depuis plus de trente ans à la professionnalisation et à la promotion du métier de directeur et responsable de services généraux. Dans une étude publiée en 2008, l’association relève que ce métier regroupe 28 activités complémentaires exercées au sein des entreprises, comme, par exemple, la recherche d’un immeuble pour l’installation de l’entreprise, l’implantation des postes de travail, l’exploitation des bâtiments (climatisation, électricité, informatique, maintenance des ascenseurs…), les services à l’immeuble et aux occupants (restauration, conciergeries, crèche, …), ou encore la logistique (courrier, accueil, transports, déménagements,…).

« Le responsable de services généraux est aujourd’hui un interlocuteur incontournable des directions générales et de toutes les fonctions supports de l’entreprise (DRH, direction des achats, des affaires financières…). Il occupe un poste stratégique dans la mesure où il est le responsable du cadre de vie de l’entreprise. Il contribue ainsi à la fidélisation des collaborateurs en leur apportant le confort nécessaire à la réalisation de leur travail.

De plus en plus souvent, il exerce son métier en s’appuyant sur des prestataires extérieurs, se dote d’outils de pilotage et se comporte en manager et véritable chef d’orchestre. Compte tenu du large éventail de métiers liés à sa fonction, des formations spécifiques ont été créées. L’Arseg participe de différentes manières à la construction de ces formations », indique Françoise Lecherbourg, professeur à l’université Paris-Est (Marne-la-Vallée), ancienne directrice de l’immobilier du groupe Crédit Agricole-Crédit Lyonnais, et en tant que conseil en stratégie immobilière, membre actif de l’Arseg.

Conseil de perfectionnement

L’université de Paris-Est Marne-la-Vallée forme les futurs responsables de services généraux dans le cadre d’une licence (bac+3) « maintenance et ingénierie des patrimoines immobiliers » (MIPI), et de trois masters (bac+5) dont l’un est consacré aux « services généraux et facility management ». « Ces diplômes sont également accessibles par le biais d’une validation des acquis de l’expérience (VAE). Le candidat doit bien entendu avoir effectué tout ou partie de sa carrière professionnelle dans les services généraux pour prouver ses compétences dans les divers métiers propres à l’exercice de la fonction. L’université délivre régulièrement ces diplômes par cette voie. Il s’agit toujours pour le candidat d’être reconnu dans un métier bien spécifique qui, jusqu’à la fin des années 1990, consistait à assurer la logistique des entreprises et la maintenance de leurs bâtiments », souligne Françoise Lecherbourg.

En outre, les responsables de services généraux en exercice peuvent, dans le cadre de la formation continue, suivre des modules de formation à l’université Paris-Est et à celle d’Angers tournée vers la « gestion des sites immobiliers ». « L’Arseg parraine ces formations. L’association siège au sein du conseil de perfectionnement de l’université de Paris-Est, composé de professionnels de l’immobilier et de services généraux. Les grandes orientations des formations relatives au métier sont données par le conseil de perfectionnement. Les responsables pédagogiques des universités adaptent ces orientations de manière à former des personnes qui répondent aux besoins des entreprises. Les étudiants réalisent leur formation en alternance, avec une partie pratique dans les entreprises. L’Arseg s’investit également dans le suivi des missions des étudiants et contribue ainsi à favoriser l’adéquation entre formation et besoins des entreprises. »

D’autres formations sont proposées sous le parrainage de l’Arseg. «Il s’agit d’un parcours certifiant élaboré par l’Arseg et la Cegos et intitulé “ Nouveaux responsables des services généraux”. Le cursus de formation, qui s’effectue avec deux tuteurs, l’un de l’Arseg, l’autre de la Cegos, est composé de quatre modules de trois jours. Il s’adresse à des responsables de services généraux en place, qui souhaitent mettre à jour leurs connaissances relatives aux divers secteurs d’intervention. »

A noter que l’Arseg a participé à l’élaboration d’un partenariat de l’université Paris-Est avec l’association Bioforce, qui forme et accompagne les personnes qui s’engagent dans l’action humanitaire, pour permettre aux responsables de services généraux de se reconvertir dans ce domaine.
Le détail des formations parrainées par l’Arseg peut être consulté sur son site. L’Arseg sera présente sur le SISEG, Salon de l’environnement de travail, qui se tiendra à la porte de Versailles – Hall 1, les 31 mars, 1er et 2 avril prochains, et animera des conférences sur le thème des services généraux.

Centre Inffo vous conseille également