Capgemini favorise l’insertion des jeunes diplômés sans emploi par l’alternance

Par - Le 01 juin 2011.

Le groupe Capgemini, un des leaders mondiaux du conseil en management et des services informatiques, s’est engagé dès juin 2009 en faveur de l’alternance. L’entreprise a ainsi élaboré un plan d’embauche de 1 000 jeunes diplômés d’un niveau bac+4 ou bac+5, soit 450 jeunes en 2009 et 550 en 2010. Intervenant dans le cadre des Rencontres universités entreprises (RUE), organisée par l’AEF (Agence éducation formation) les 25 et 26 mai derniers, Géraldine Plenier, directrice de la responsabilité sociale et chargée de coordonner le « plan jeunes » du groupe Capgemini, a déclaré : « Nous avons mis en œuvre un cursus de professionnalisation en alternance de 18 mois pour les bac+4 ou bac+5 issus des filières chimie, biologie, et physique. Ce cursus pédagogique, spécifique aux métiers de la conception et du développement des systèmes d’information, a été élaboré en mars 2010 avec l’université Paris 13-Villetaneuse et nos équipes pédagogiques ».

icapgemini_v2.jpgCapgemini a en effet décidé de collaborer avec Paris 13-Villetaneuse afin de développer l’alternance à travers des contrats d’apprentissage et de professionnalisation. L’initiative a été lancée en collaboration avec l’Institut Galilée, école d’ingénieurs de l’université Paris 13 et l’association « Nos quartiers ont du talent » pour favoriser l’insertion professionnelle des jeunes diplômés en recherche d’emploi. « Il s’agit de marier les connaissances scientifiques des étudiants de niveau Bac+4 et Bac+5 avec les métiers de l’informatique. Cela présuppose de la part des étudiants la capacité à assimiler un premier niveau de connaissances de nos métiers tout en faisant le deuil de leur formation initiale pour devenir informaticien. Le cursus de formation est constitué de la manière suivante : 3 mois à l’Institut Galilée, 10 mois en entreprise, de nouveau un mois à l’institut et 4 mois dans l’entreprise », a indiqué Géraldine Plenier. Et de conclure : « La question qui se pose est surtout celle de l’orientation mais l’entreprise doit avoir la capacité de se dire qu’il existe différents profils pour un poste donné ».

Centre Inffo vous conseille également