Eiffage Travaux Publics Sud-Ouest et la Région Aquitaine donnent une réelle deuxième chance aux jeunes sans qualification

Par - Le 22 septembre 2011.

travaux_publics_v1.jpg

Le 20 septembre restera un jour un peu spécial pour 27 jeunes Aquitains salariés d’Eiffage Sud-Ouest depuis un an. Un jour dont on se rappelle, le jour où l’on reçoit son diplôme après s’être investi pour l’obtenir afin de pouvoir exercer le métier que l’on souhaite. En l’occurrence, c’est Jean-François Martel, directeur régional d’Eiffage Travaux Publics Sud-Ouest et François Wilsius, conseiller régional d’Aquitaine en charge de la sécurisation des parcours, qui ont remis un diplôme professionnel à la première promotion d’un dispositif qui permet à des jeunes sans qualification d’en obtenir une, tout en étant salarié en CDI au sein du groupe.

Selon la politique souhaitée par Eiffage au niveau national, Eiffage Travaux Publics Sud-Ouest a ainsi mis en place une formation calquée sur les besoins en compétences du groupe. Les jeunes ont été présélectionnés par Pôle Emploi et l’organisme de formation Batiform pendant une phase de pré-qualification de huit semaines afin de suivre une formation de « coffreur-bancheurs génie-civil », de « canalisateur » et « de constructeur de route » élaborée par Eiffage en partenariat avec le CFC Sylvain Joyeux, organisme de formation spécialisé dans les travaux publics.

« Le grand plus de cette formation c’est l’obtention du CDI immédiatement à l’entrée en formation. De plus, notre dispositif implique un tuteur pour chaque jeune, qui est cadre dans le même métier que lui. Des rencontres régulières sont organisées et le tuteur suit le jeune dès la période de pré-qualification » explique à Centre Inffo Jean-François Martel. La mayonnaise a pris puisque sur 36 stagiaires recrutés en pré-qualification, 34 ont signé un contrat de professionnalisation. « Les deux personnes qui n’ont pas poursuivi avaient des problèmes importants de comportement, il y a eu des bagarres. Il ne faut pas oublier que ce sont des jeunes qui ont à un moment donné une rupture de vie » poursuit le directeur régional d’Eiffage Travaux Publics Sud-Ouest.

Une action possible grâce à la contribution financière du Conseil Régional d’Aquitaine qui a financé le projet à hauteur de 40 000 euros pour la prise en charge de la pré-qualification. La promotion 2011 – 2012, qui compte 31 jeunes, a démarré sa formation en cette troisième semaine de septembre. Pour cette deuxième année, Adecco prendra en charge l’organisation du parcours (recrutement, repas, déplacement etc.), et l’Afpa vient compléter l’offre de formation de Batiform. « Ce dispositif est un vrai bénéfice pour l’entreprise également, car nous transférons nos compétences avec une formation adaptée et sur-mesure pour le poste qui sera occupé. En outre, le jeune est inséré dans la vie de l’entreprise très rapidement, car il y a un petit esprit promotion. Je pense notamment à un jeune qui était SDF, en un an, grâce à ce dispositif, il a un métier, un appartement et il retrouvé une vie » conclut Jean-François Martel.

Centre Inffo vous conseille également