La métallurgie plébiscite les formations de la branche

Par - Le 23 mai 2011.

Jean-Pierre Fine, secrétaire général de l’Union des industries et métiers de la métallurgie (UIMM) a rassuré ses adhérents parmi les quelque 800 participants (employeurs, responsables syndicaux, experts, économistes et adhérents) de la convention annuelle de sa fédération, organisée le 19 mai à La Défense : les formations maison sont appréciées par 87 % des personnes interrogées [ 1 ]Remontées de terrain des adhérents participant à la réflexion en région sur l’avenir de l’industrie française

metallurgie_v2.jpgEn revanche, ils sont peu satisfaits de l’enseignement général. À la question : quel jugement portez-vous sur l’enseignement technique et professionnel de l’Éducation nationale, ils se disent globalement peu satisfaits à 64 %. 13 % ont un jugement négatif et 51 % plutôt négatif. Ils estiment les formations peu adaptées et se plaignent des fermetures de classes.

Le jugement sur l’orientation professionnelle conduite pendant la scolarité est encore plus sévère : 86 % ne l’apprécient pas (34 % ont une opinion négative et 52 % plutôt négative). Ils sont déçus « de l’incapacité à traiter de l’industrie dans le processus d’orientation », alors qu’ils sont prêts à s’investir.

Notes   [ + ]

1. Remontées de terrain des adhérents participant à la réflexion en région sur l’avenir de l’industrie française

Centre Inffo vous conseille également

Afnor