Le Medef Ile-de-France s’engage pour l’alternance

Par - Le 09 mai 2011.

« Nous avons pris des engagements en matière de formation en alternance dans la mesure où celle-ci doit permettre le développement de l’emploi », a souligné Marie-Christine Oghly, présidente du Medef Ile-de-France lors d’un déjeuner-débat, organisé le 5 mai dernier par l’organisation patronale sur le thème : Formation et emploi des jeunes au cœur des préoccupations des entreprises.

medef_idf_logo.jpgCette rencontre a aussi été l’occasion de mettre en avant la première Fête de l’alternance, prévue le 19 mai prochain au stade Charlety à Paris et organisée par le Medef Ile-de-France, le ministères du Travail et celui de la Formation professionnelle et de l’Apprentissage. « La période actuelle reste marquée par les difficultés économiques qu’a traversé notre territoire. L’enjeu des semaines et des mois à venir s’inscrit dans une relance et une dynamisation de l’activité économique au plus près des besoins des entreprises. Pour y parvenir, l’orientation professionnelle et l’emploi des jeunes sont deux priorités essentielles pour le développement de la compétitivité économique de notre région. Les filières de formation en alternance sont une réponse adaptée », a considéré Marie-Christine Oghly.

De son côté, Gilles Pouligny, directeur commercial de l’Afpa, partenaire de la Fête de l’alternance, a évoqué l’objectif de « relancer le contrat de professionnalisation à travers une offre de formation en alternance appelée « + Pro » qui réunit quarante-neuf formations et autant de métiers dans différents domaines comme les travaux publics, le bâtiment, le tertiaire, le transport/logistique… ». L’objectif de l’association est de « rapprocher les jeunes mais aussi les plus de 45 ans de l’entreprise via le contrat de professionnalisation. » « Ce dispositif, a-t-il ajouté, ne va pas très bien et il doit être mieux dissocié du contrat d’apprentissage. Avec ce dispositif, nous nous plaçons sur le plan de l’insertion. Pour 2011, notre objectif est de permettre la concrétisation de 13 000 contrats de professionnalisation, ce qui nécessite une communication ciblée sur les jeunes tout en resserrant l’offre sur les métiers porteurs avec des partenaires privilégiés à l’instar de Pôle emploi. »

Claire Rouest, responsable projets RH chez GDF Suez, entreprise également engagée dans l’opération Fête de l’alternance, a rappelé que son groupe comptait 3 900 alternants au 31 décembre 2010, dont 2 103 en France soit 3,8 % de l’effectif. « Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 4 % d’alternants à travers tout le groupe. Certaines de nos filiales, en retard, doivent envisager ce mode de recrutement qu’est l’alternance car c’est une voie d’excellence pour nous. D’ailleurs au sein de quatre de nos quatre branches d’activités opérationnelles (énergie/services ; énergie France (production d’électricité) ; infrastructures (activité gazière) ; environnement), nous avons quatre filières de formation représentatives de l’alternance : maintenance (23 %), chantier, installation et construction (20 %), exploitation réseaux (15 %) et logistique (7 %). »

www.fetedelalternance.com

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters