Pôle Emploi dresse un état des lieux positif dans son rapport d’activité 2010

Par - Le 26 mai 2011.

Présenté mercredi 25 mai, le rapport d’activité 2010 de Pôle Emploi dresse un état des lieux positif : « En dépit d’une crise majeure, de solides bases ont été élaborées et la continuité du service public de l’emploi a été assurée grâce à la mobilisation de tous ».

Directeur général de Pôle Emploi, Christian Charpy salue les agents, qui « se sont investis aux côtés des demandeurs et des employeurs, malgré des inscriptions au chômage en hausse et dans un contexte économique encore très tendu ». Il signale également que « la consultation menée à l’automne 2010 montre que deux demandeurs d’emploi sur trois sont satisfaits de nos services ». Il avance également que « la stratégie de partenariats nationaux et locaux avec des spécialistes de l’insertion, de la formation et de l’orientation est une condition sine qua non du succès des dispositifs » pour les chômeurs et les entreprises.

Christian CharpyParmi les faits marquants, la mise en place du 3995, « numéro court des entreprises » enregistrant en moyenne 2000 appels par jour, qui a permis la récolte de 10 200 offres chaque mois, ou encore la signature avec l’Association pour le droit à l’initiative économique (Adie) d’une convention de partenariat pour soutenir la création d’entreprise. « Premier prescripteur de l’aide », précise le rapport d’activité, « Pôle Emploi oriente 5000 demandes d’emploi chaque année vers ses services ».

Un chapitre du rapport (« Une offre de services renforcée et élargie dans un lieu unique ») énonce que « grâce aux multiples efforts engagés par Pôle emploi, le demandeur d’emploi est désormais doté d’une vision plus large de son parcours et de ses droits et bénéficie d’un suivi rapproché ». Ce faisant, la difficile mise en œuvre de la fusion, dont fait état la CFDT dans son document intitulé « Malaise des deux côtés du guichet », est laissée hors champ (voir article). L’amélioration de la qualité de service est annoncée comme demeurant un objectif de Pôle Emploi, avec notamment à l’horizon fin 2011 une inscription des demandeurs d’emploi en entretien d’inscription et de diagnostic (EID) dans toutes les agences.

Ayant fixé comme objectif de « réussir la rencontre de l’offre et de la demande », l’organisme assume « un rôle d’intermédiaire entre les besoins des entreprises et les compétences et attentes des demandeurs d’emploi ». Ce rôle passe notamment par une stratégie de territorialisation, dans laquelle s’inscrit notamment la signature de l’accord-cadre avec Alliance villes emploi (AVE). Par ailleurs, l’intégration en 2010 de 917 professionnels de l’Afpa au sein de Pôle Emploi est annoncée comme le « premier pas vers la construction d’une offre de services « orientation professionnelle » ». A cette fin, Pôle Emploi s’évertue à « tisser un réseau de partenaires ».

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters