L’orientation et l’accompagnement global des candidats à la VAE favorisent la sécurisation des parcours (Céreq)

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 07 décembre 2012.

« Entre 2002 et 2010, 200 000 personnes ont obtenu en France un diplôme par la reconnaissance de leurs expériences (source Darès, 2012). Compte tenu des abandons en cours de route, le nombre de passages devant un jury pourrait être plus important ». C’est ce que relève le Céreq dans son étude Pour un accompagnement global des parcours de VAE » (validation des acquis de l’expérience). Il rappelle que le parcours de VAE, séquencé en de nombreuses étapes, « paraît long et complexe ». « En moyenne nationale, environ deux années s’écoulent entre les premières informations et le passage devant un jury. Cette temporalité est souvent…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters