La Fédération des Urof souhaite que le ministre en charge de la Formation professionnelle ait une vision moins politique et plus concrète de la formation professionnelle

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 13 juin 2012.

« Nous espérons que sera créé, lors de la composition du gouvernement post-législatives, un ministère ou un secrétariat d’État dédié à la formation professionnelle, car après la réforme de 2009, beaucoup de choses restent encore à faire », a indiqué Michel Clézio, président de la Fédération nationale des Unions régionales des organismes de formation (Urof), dans un entretien accordé au Quotidien de la formation. Il souhaite que celle (ou celui) qui en aura la charge « connaisse véritablement le secteur, notamment à travers les responsabilités qu'elle (ou il) aurait pu assumer au sein d'un Conseil régional, ou au niveau national. Dans tous les…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters