Sécurisation des parcours: Laurence Parisot veut en finir avec «le tabou autour de la flexibilité»

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 21 novembre 2012.

«La négociation en cours, relative à la sécurisation des parcours professionnels, s'inscrit clairement dans les objectifs que nous devons nous assigner pour que notre économie puisse reconquérir sa compétitivité. Ce serait un atout majeur pour notre pays si nous parvenions à un accord. Pour qu'il ait lieu, il est indispensable que le concept de flexibilité soit enfin accepté, sans que l'on tente de le cacher pudiquement sous d'autres termes, comme ceux d''adaptation' ou de 'souplesse'.» C'est ce que déclare la présidente du Medef, Laurence parisot, à l'occasion de sa conférence de presse mensuelle tenue mardi 20 novembre 2012. Celle qui…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters