Thierry Repentin clarifie la mission des Carif-Oref dans le projet Dokelio

À partir du mois d’octobre 2012, sera mise en place une phase de test du projet Dokelio dans six régions, « afin de permettre à l’ensemble des acteurs concernés de contribuer très opérationnellement à la stabilisation des conditions de déploiement et de s’approprier l’outil ». C’est ce que déclare Thierry Repentin, ministre délégué à la Formation professionnelle et à l’Apprentissage, vendredi 28 septembre, dans une vidéo diffusée à l’occasion du rassemblement des Carif [ 1 ]Centres d’animation, de ressources et d’information sur la formation et des Oref [ 2 ]Observatoires régionaux emploi-formation, qui s’est tenu les 27 et 28 septembre.

Article réservé à nos abonnés.

Rédigé par . Publié le 01 octobre 2012. Mis à jour le 11 mars 2019.

Pour rappel, Dokelio est un projet de base de données nationale sur l’offre de formation, lancé en 2011, dont Centre Inffo assure la mise en œuvre [en accord avec le [décret paru le 7 décembre 2012.]]. Celle-ci a pour objectif d’améliorer la visibilité et la lisibilité de l’offre de formation. Dans la vidéo, le ministre précise également aux Carif-Oref le rôle qu’il leur souhaite voir jouer dans la mise en place de la plate-forme Dokelio. « Il n’est pas question de faire cet outil contre vous mais bien avec vous ! », leur dit-il. «Assurer une qualité de prestation homogène sur l’ensemble du…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également