Acte III de la décentralisation : « Un article du projet de loi instaure la création d’un SIEG de formation professionnelle » (Thierry Repentin)

Le projet de loi relatif à l’acte III de la décentralisation contiendra « un article instaurant la création d’un SIEG (Service d’intérêt économique général) de formation professionnelle ». C’est ce que déclare Thierry Repentin, ministre délégué chargé de la Formation professionnelle et de l’Apprentissage en marge d’un déplacement au siège de CCI-France, mardi 12 février 2012 (voir notre article).

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 14 février 2013.

 « Pour ce faire, nous travaillons actuellement avec les autorités bruxelloises. J’ai bon espoir, car je pense qu’elles ont compris que c’était là une vraie volonté de notre pays », explique le ministre. Pour rappel, la création d’un SIEG de formation professionnelle en France est, de longue date, une revendication des régions, afin de mieux encadrer les relations de celles-ci avec des organismes tels que l’Afpa[[Pour rappel, les difficultés connues par l’Afpa procèdent notamment de l’entrée de l’association sur le marché concurrentiel au 1er janvier 2009, en vertu de la loi du 13 août 2004 relative aux libertés et responsabilités locales, qui…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters