Contrat de génération : les députés défendent la formation et le tutorat

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 16 janvier 2013.

Les députés ont commencé à examiner hier mardi 15 janvier le projet de loi sur le contrat de génération, présenté à l'Assemblée en procédure accélérée. 145 amendements ont ainsi été passés au crible, après que ceux adoptés par la commission des affaires sociales ait été intégrés au texte présenté à l'hémicycle. Du côté de l'opposition, l'UMP et l'UDI ont cherché à défendre la mise en place d'une formation pour le salarié tuteur et de véritables liens de tutorat entre le jeune et le senior maintenu dans l'emploi (amendement 67 notamment). Un amendement devait également permettre le suivi d'une formation qualifiante…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters