Le Medef souhaite que soit confiée aux Fongecif l’activation du compte personnel de formation des salariés

Mise en place d’un système de traçabilité des heures acquises au titre du CPF (compte personnel de formation), introduction d’un système dématérialisé « accessible à tous », possibilité pour les jeunes sans qualification d’accéder à une formation de maximum 800 heures financées par l’État et les Régions… Ce sont quelques-unes des propositions formulées par le Medef, à l’occasion de la deuxième réunion de concertation quadripartite relative au compte, et tenue le 12 juin 2013 au ministère du Travail.

Article réservé à nos abonnés.

Rédigé par . Publié le 13 juin 2013. Mis à jour le 11 mars 2019.

Cette concertation est prévue par la loi relative à la sécurisation de l’emploi et fait suite à une première rencontre, tenue le 21 mai dernier, qui avait laissé plusieurs questions en suspens (voir notre article). L’objectif de ces réunions étant, pour l’ensemble des acteurs, de trouver des points d’accord qui permettront de nourrir la feuille de route que le gouvernement fournira aux partenaires sociaux à la fin de la conférence sociale des 20 et 21 juin prochains. Ceux-ci seront en effet appelés à négocier à partir de septembre prochain dans l’optique de la signature d’un nouvel Ani sur la formation…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également