Le rapport Iborra plaide pour un regroupement des Missions locales, des Plie et des Écoles de la deuxième chance

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 06 juin 2013.

Monique Iborra, rapporteure de la mission d’information sur Pôle emploi et le service public de l’emploi, avait prévenu : l’ambition de son rapport était de « voir large ». Comprendre : « Ne pas réduire le service public de l’emploi à l’opérateur national, loin d’être le seul intervenant. » Défendant sans complexe un rapport « délibérément placé du côté du demandeur d’emploi », la rapporteure évoque « un maquis plus institutionnel qu’opérationnel » qui ne peut qu’égarer le chômeur. « Le demandeur d’emploi est montré du doigt alors que les organisations dont il dépend sont en grande partie responsables, du fait du morcellement et de l’éclatement sans véritable stratégie…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters