Pour Benoît Hamon, « {les emplois d’avenir sont au cœur des politiques d’emploi et de croissance des entreprises de l’Économie sociale et solidaire} »

Trois mois après le lancement du dispositif “ Emplois d’avenir”, les entreprises et le ministère de l’Économie sociale et solidaire ont manifesté, lors d’une matinée organisée autour des “métiers et emplois d’avenir dans l’économie sociale et solidaire”, à l’Hôtel des ministres de Bercy, mardi 29 janvier 2013, leur volonté à participer à l’effort de lutte contre le chômage.

Article réservé à nos abonnés.

Rédigé par . Publié le 30 janvier 2013. Mis à jour le 11 mars 2019.

Surtout des jeunes. « À ce jour, 50 % des emplois créés en emplois d’avenir l’ont été dans les structures et entreprises de l’Economie sociale et solidaire », a déclaré Benoît Hamon, ministre en charge de ce secteur qui représente 10 % de l'emploi salarié en France. Le membre du gouvernement s'est dit « déterminé à faciliter l’éclosion du potentiel de création d’emplois de l’ESS ». Benoît Hamon a indiqué son désir de « faciliter l’éclosion du potentiel de création d’emplois » dans ce secteur. « Nous avons créé, en apportant un soutien substantiel (75 % de la rémunération) près de 2 000 emplois dans l'ESS, dans le secteur…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également