Déficits de compétences et chômage : liaisons trompeuses

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 26 mars 2014.

Le constat s'applique à l'Europe entière et ne cesse de choquer : en dépit d'un chômage élevé et persistant, l'ensemble des enquêtes témoigne du nombre élevé d'entreprises déclarant des difficultés de recrutement faute de compétences. À qui la faute ? À l'inadéquation de la formation initiale et aux lacunes des travailleurs, estiment acteurs économiques et politiques. Pas seulement et loin s'en faut, répond une note d'information que vient de publier le Cedefop[[Centre européen pour le développement de la formation professionnelle.]]. Certes, les déficits de compétences existent mais ils ne sont pas les premiers responsables du déséquilibre entre l'offre et la demande. L'inadéquation…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters