« La question de l’évaluation ne doit pas prendre le pas sur un objectif de négociation » (Stéphane Lardy, FO)

Article réservé à nos abonnés.

Rédigé par . Publié le 11 avril 2014. Mis à jour le 11 mars 2019.

« Dans la réforme de la formation professionnelle, l’évaluation a été utilisée à des fins politiques » a estimé Stéphane Lardy, secrétaire confédéral en charge de l'emploi et de la formation professionnelle à Force ouvrière, lors de la journée organisée par le groupe évaluation des politiques d’emploi et de formation professionnelle de la Société française d’évaluation (SFE) jeudi 10 avril 2014. Selon lui, le chômage de masse a été invoqué par des rapports et des évaluations pour orienter plus de financements vers les chômeurs. Prenant l’exemple de la négociation sur l’assurance chômage, lorsqu’il s’est agi d’évaluer les effets de l’activité réduite [[…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également