Malgré son absence annoncée de la future instance nationale de gouvernance du CPF, l’Unsa approuve le projet de réforme

Article réservé à nos abonnés.

Rédigé par . Publié le 14 janvier 2014. Mis à jour le 11 mars 2019.

Sauf modification – bien improbable – du projet de réforme sur la formation professionnelle, l'emploi et la démocratie sociale, l'Unsa, à l'image des autres syndicats de salariés ou d'employeurs non représentatifs, ne siégera pas à la table du futur CNEFOP (Conseil national de l’emploi, de la formation et de l’orientation professionnelle) qui devrait, dans le cadre de la réforme, assurer le pilotage du compte personnel de formation. Malgré cela, c'est un avis positif que le syndicat autonome a rendu vis à vis du texte lorsque ce dernier fut présenté en séance plénière du CNFPTLV (Conseil national de la formation professionnelle…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également