« On oublie trop souvent l’informel dans la formation » (Paul Desaigues, CGT)

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 06 février 2014.

Paul Desaigues, conseiller confédéral en charge de la formation à la CGT, est venu conclure mercredi 5 février le marathon de consultation de la conférence des présidents, émanation de la société civile et du hors champ, sur le projet de loi actuellement en cours d’examen à l’Assemblée. « On oublie trop souvent l’informel dans la formation », a souligné ce professionnel du secteur informatique, évoquant des sessions de formation improvisée vécues tant dans son entreprise, IBM, qu’à la centrale de Montreuil. De fait, avec l’explosion des techniques, la formation se fait souvent « au pied de la machine », dans la socialisation. Le coup…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters