Thierry Lepaon (CGT) ne se satisfait pas des mesures en faveur de la formation entérinées par le pacte de responsabilité

Article réservé à nos abonnés.

Rédigé par . Publié le 07 mars 2014. Mis à jour le 11 mars 2019.

Thierry Lepaon, secrétaire général de la CGT, n'a pas mâché ses mots pour qualifier le pacte de responsabilité. « C'est un pacte de régression sociale », a t-il lâché lors d'une conférence de presse ce jeudi 6 mars au siège du syndicat à Montreuil. Opposé à la signature du texte, il reproche à François Hollande d'avoir pris un accord avec le président du Medef sans discussion préalable avec les partenaires sociaux. Une méthode qui pose « un réel problème de démocratie », selon le secrétaire général. Sur le fond, il fustige les « cadeaux successifs » faits au patronat qui, sans enrayer le chômage, contribueraient à…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également