La Cour des comptes préconise de rationaliser la gestion du Cif

Article réservé à nos abonnés.

Rédigé par . Publié le 20 octobre 2017. Mis à jour le 20 octobre 2017.

La Cour des comptes vient de rendre public un référé adressé à la ministre du Travail, Muriel Pénicaud. Elle recommande de réformer le Cif (congé individuel de formation) afin de le rendre plus pertinent par rapport aux besoins du marché du travail et plus performant dans sa gestion. La Cour des comptes est convaincue de l’intérêt du Cif créé par la loi du 24 février 1984 et estime qu’il «~a trouvé sa place parmi les dispositifs de la formation professionnelle~». Néanmoins, elle pointe un certain nombre de «~faiblesses~» et émet des recommandations afin d’y remédier. Trop peu de bénéficiaires Le…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également