Apprentissage : « Les entreprises doivent piloter réellement le système » (Pierre Gattaz, Medef)

Dans le futur paysage de l’apprentissage, «~il faut un leader, un pilote dans l’avion, et pas plusieurs~», a déclaré Pierre Gattaz, lors de sa conférence de presse mensuelle, mardi 16 janvier. Et pour le président du Medef, ce sont les entreprises qui doivent être aux manettes : «~Le pilotage le plus efficace qui puisse se faire c’est le pilotage par les entreprises et par les branches.~»

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 17 janvier 2018.

Si le système de l’apprentissage fonctionne en Suisse, c’est parce que les entreprises sont au cœur du dispositif, estime Pierre Gattaz qui s'est rendu dans ce pays récemment. «~Cette visite m’a conforté dans cette ambition~: les entreprises doivent piloter réellement le système~», a-t-il indiqué, tout en précisant qu'il n'excluait pas une implication des Régions dans le dispositif. Débat sur le pilotage Revenant sur la «~polémique entretenue par les Régions~», Pierre Gattaz a estimé que parler de «~privatisation de l’apprentissage~» était «~absurde~». Les Régions ont rappelé, à plusieurs reprises, leur opposition au transfert vers les branches de l’apprentissage. Elles revendiquent le…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également