Bike’n learn, je pédale donc j’apprends

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 01 mars 2018.

C'est en s'intéressant aux effets d'une activité physique modérée sur le processus d'apprentissage que Sophie Tellier a eu l'idée de créer Bike'n learn. Innovante, sa start-up propose d'apprendre... en pédalant ! «~Je ne puis méditer qu'en marchant~; sitôt que je m'arrête, je ne pense plus, et ma tête ne va qu'avec mes pieds.~» Le rapport entre Les Confessions de Jean-Jacques Rousseau et Bike'n learn ? Une même découverte des bienfaits de l'activité physique sur nos facultés intellectuelles. À ceci près qu'au constat empirique de l'écrivain philosophe, Sophie Tellier ajoute l'apport des neurosciences. De Wendy Suzuki, professeur de neuropsychologie à l'université de New-York…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Afnor