Traditionnels et nouveaux, des métiers pour assurer la transition énergétique et écologique en Bretagne

Article réservé à nos abonnés.

Rédigé par . Publié le 04 décembre 2018. Mis à jour le 04 décembre 2018.

La Maison des associations de Rennes recevait le deuxième colloque sur les métiers de la transition énergétique et écologique (TEE) en Bretagne, jeudi 29 novembre. Un secteur dans lequel travaillent actuellement 100~000 personnes et qui vise les 200~000 en 2023 et 300~000 en 2028. Une croissance qui «~ouvre un champ de mobilisation d'emplois très varié~», a avancé le directeur régional de l'Ademe [[Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie.]] Bretagne, Gilles Petitjean, en ouverture. Politiques de formation Avec, pour la Région, des changements à prévoir. «~Le défi majeur est d'adapter nos politiques de formation et, plus largement, en…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également