Des syndicats inquiets de l’avenir du Centre national de la fonction publique territoriale

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 03 mai 2018.

Au cours d’une conférence de presse au Centre national de la fonction publique territoriale, la CGT, FO, la FA-FPT et l’UNSA ont réclamé le retour au taux de 1% de cotisation pour financer l’opérateur principal de la formation des agents territoriaux, mercredi 2 mai. Au lendemain des manifestations du 1er mai, la CGT, Force Ouvrière, l’UNSA et la Fédération Autonome de la Fonction Publique Territoriale (FA-FPT) avaient donné rendez-vous au siège du Centre National de la Fonction Publique Territoriale (CNFPT) dans le 12ème arrondissement à Paris. Leur objectif : sensibiliser et mobiliser sur les enjeux de la formation professionnelle et…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité
Keytoform