L’Association syndicale des centres de bilan de compétences interpelle Muriel Pénicaud

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 26 mars 2018.

L'Association syndicale des centres de bilans de compétences (ASCBC) a adressé le 16 mars un courrier à la ministre du Travail. Il s'agissait de remonter les inquiétudes des organismes privés quant à l'avenir du bilan de compétences. Le courrier, transmis au Quotidien de la formation par Brigitte Billaud, présidente de l'ASCBC, interroge la ministre sur le positionnement du bilan de compétences dans le cadre de la future loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel. «~Pas une seule fois dans le projet de réforme n'est cité le terme “~bilan de compétences~” !~», s'alarme l'ASCBC. Un rôle contesté L'inquiétude est d'autant…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité
Keytoform