L’Unsa s’interroge sur la création de l’agence « France Compétences »

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 08 mars 2018.

L’Unsa (Union nationale des syndicats autonomes) se félicite d’un grand nombre de mesures contenues dans la réforme de la formation annoncée le 5 mars par la ministre du Travail Muriel Pénicaud : le renforcement du Conseil en évolution professionnelle et du compte personnel de formation, la possibilité pour les salariés à temps partiel de bénéficier des mêmes droits que les salariés à temps plein – ce qui profitera notamment aux femmes - la collecte confiée aux Urssaf capable de sécuriser les fonds de la formation professionnelle. Elle craint, en revanche, que la monétisation du CPF nuise à l’équité d’accès à…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également