Annonces de Muriel Pénicaud: la CFDT redoute que la monétisation du CPF affaiblisse l’ambition du projet de loi

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 06 mars 2018.

Selon la CFDT, la ministre du Travail Muriel Pénicaud a repris «~l’essentiel des droits créés par l’accord négocié par les partenaires sociaux~». Parmi eux~: le développement du conseil en évolution professionnelle, la majoration du compte personnel de formation pour les salariés les moins qualifiés, l’indemnisation d’un droit pour la reconversion grâce au CPF transition, le renforcement des droits pour les salariés des petites entreprises. Autant d'évolutions dont les salariés devront se saisir. Monétisation Dans sa déclaration, Yvan Riccordeau, secrétaire national de la CFDT est plus circonspect quant à la monétisation du CPF. Ainsi «~l’unité de mesure ne sera plus l’heure…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Afnor