La déclinaison des blocs de compétences est encore difficile

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 29 janvier 2018.

À la différence de l'Inventaire (voir notre article), le Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) est suffisamment inscrit dans le paysage de la formation pour ne pas susciter d'interrogations majeures. À l'exception peut-être de l'irruption des « blocs de compétences », qui bousculent encore bien des acteurs. Explications avec George Asseraf, président de la Commission nationale de la certification professionnelle. Nouveauté Pour George Asseraf, la déclinaison des certifications en blocs de compétences, consacrée par la loi du 5 mars 2014 dans le cadre du déploiement du compte personnel de formation (CPF, voir www.droit-de-la-formation.fr/), est la «~seule nouveauté~» venue bousculer le…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité
Keytoform