Les directeurs de CFA demandent qu’un « traitement égal soit garanti aux apprentis » sur l’ensemble du territoire

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 12 avril 2018.

Les directeurs de centres de formation d'apprentis font part de leurs interrogations par rapport à plusieurs mesures prévues dans l’avant-projet de loi «~pour la liberté de choisir son avenir professionnel~», par l’intermédiaire de leur fédération, la Fnadir, Dans un document publié le 10 avril, la fédération s’inquiète des risques inhérents à la refonte du financement de l’apprentissage. L’instauration d’un système basé non plus sur des subventions mais sur un financement en fonction du nombre d’apprentis, va induire un changement de modèle économique pour les CFA. Sécuriser le financement des CFA À l’avenir, le coût par contrat sera déterminé par les…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité
Keytoform