Réforme de l’apprentissage: le président de l’APCMA milite pour la création d’un opérateur de compétences dédié à l’artisanat

Président de l’APCMA, Bernard Stalter revendique une place centrale pour les chambres des métiers et de l’artisanat, dans le cadre de la mise en œuvre de la réforme de l’apprentissage, à l’occasion d’un entretien accordé au Quotidien de la formation, mercredi 2 mai.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 07 mai 2018.

Si Bernard Stalter se félicite de la «~qualité de l’écoute ~» de Muriel Pénicaud, la ministre du Travail, il fait état d’un certain nombre « d’inquiétudes ». Tout en promettant une « vigilance » constructive quant aux conséquences de la réforme pour l’artisanat. Suppression et réintroduction Dans l’avant-projet de loi, la suppression de l’article L 6211-4 du Code du travail avait fait réagir les chambres consulaires. Cet article dispose que «~les chambres de commerce et d’industrie territoriales, les chambres de métiers et les chambres d’agriculture exercent leurs attributions en matière d’apprentissage dans le cadre du présent livre~». À la demande…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Afnor