Les apprentis doivent être capables de « construire une compétence en mouvement » (Journée Franco-Allemande de la formation professionnelle et de l’apprentissage)

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 28 mai 2018.

«~La digitalisation et la mondialisation vont profondément modifier le marché du travail. Certains métiers vont disparaitre, d'autres vont émerger. Comment former les apprentis d'aujourd'hui à ces métiers que l'on ne connaît pas encore ? Aujourd'hui nous travaillons étroitement sur cet enjeu avec les entreprises allemandes, via l'AHK~» [[Réseau de chambres de commerce allemandes à l'étranger.]], déclare Gilbert Simpflin, président de la Chambre de commerce et d'industrie Grand-Est lors de la cinquième Journée Franco-Allemande de la formation professionnelle et de l'apprentissage, organisée par la Chambre franco-allemande de commerce et d'Industrie. Celle-ci s'est tenue dans les locaux du groupe d'assurance Allianz, à…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également