Les opérateurs de compétences, soutien aux entreprises et aux branches pour mettre en place une GPEC (Murielle Pénicaud à l’Assemblée nationale)

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 12 avril 2018.

«~Les opérateurs de compétences ne feront plus la collecte, mais il y a d'autres rôles qui permettent de tirer un meilleur parti du paritarisme. L'un d'eux est d'aider les entreprises et les branches à faire de la Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences. [...] Nous ne sommes pas encore éclairés dans certains domaines sur l'évolution des métiers à trois ou cinq ans. Les opérateurs de compétences seront un lieu important pour aider les branches qui ne sont pas encore suffisamment outillées.~» C'est ce qu'explique la ministre du Travail, Murielle Pénicaud, devant la commission des Affaires sociales de l'Assemblée nationale,…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité
Keytoform