Les technologies mobiles, utiles mais pas suffisantes pour la formation des réfugiés

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 04 avril 2018.

Le rapport Un lien vital avec l’apprentissage : mettre la technologie au service de l’éducation des réfugiés présenté mardi 27 mars, dans le cadre de la Semaine de l’apprentissage mobile qu’organise l’Unesco du 26 au 30 mars, s’intéresse aux différentes manières d’utiliser les technologies mobiles pour répondre aux besoins éducatifs des réfugiés. Appui sur l’existant Fondé sur des remontées de projets et de pratiques de terrain, il explore «~comment les solutions mobiles peuvent permettre et augmenter l’accès des réfugiés à une éducation inclusive de qualité et des débouchés tout au long de la vie~». Selon les conclusions, les pouvoirs publics…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité
Keytoform